Rechercher
  • Claire A.

En route pour Kona !

Mis à jour : 19 nov. 2019

Crossgend est heureux de vous présenter sa nouvelle action de sponsoring pour l'année 2020.

Florian MARO, gendarme d'Orange a réussi l'exploit de se qualifier pour le mythique triathlon de KONA à Hawai en octobre 2020, lors de sa participation à l'Ironman du Pays de Galles en septembre dernier.

Nous allons donc passer une année à le suivre dans sa préparation physique, logistique et mentale.

Qui de mieux pour parler de lui que le principal intéressé ?

Retrouvez ci-dessous son interview afin de mieux le connaitre... enfin si vous ne le connaissez pas encore !




Crossgend : Bonjour Florian, peux-tu te présenter succinctement ?

Florian : Bonjour à tous, je m’appelle Florian j’ai 32 ans et je suis originaire de NANTES .

Je vis à ORANGE où j’y ai été muté en 2011.

Je suis marié et j’ai une petite fille de 2 ans.

Crossgend : Comment es-tu venu au triathlon ? Quel a été ton parcours sportif ?

Florian : Je suis venu au triathlon en 2015, grâce à mon beau père déjà passionné de triathlon longue distance.

L’EMBRUNMAN m’a toujours fait rêver et ce fut mon premier triathlon longue distance et premier IRONMAN. De superbes souvenirs car j’ai partagé celui-ci avec mon beau père. Surpris, je me suis classé 65ème sur 1500 et le triathlon est devenu comme une sorte de drogue pour moi depuis ce jour là.

Approcher de cette ligne d’arrivée, voir le tapis de la finish-line et repenser à toutes ces heures d’entrainements , puis franchir la ligne, c’est tout simplement magique et on ne veut que le revivre à nouveau !

J’ai toujours pratiqué plus ou moins la course à pied, mais m’y suis vraiment mis sérieusement depuis 2015.


Crossgend : On le rappelle, le triathlon combine 3 disciplines : la course à pieds, la natation et le vélo. Une préférence pour l'une de ces disciplines et pourquoi ?

Florian : Plus Duathlète que Triathlète par mon manque de niveau en natation, que je tends à combler, j’ai forcément une préférence pour le vélo et la course à pied.

Depuis aout 2018, je suis coaché par PIERRE GASPARIAU , qui m’ a fait passer un réel cap dans les 3 disciplines et sans qui je ne me serais jamais qualifié pour HAWAI.


Crossgend : Quel est ton volume hebdomadaire d'entrainement ?

Florian : Pendant mes semaines de boulot j’essaie de maintenir un volume entre 10 et 15h et en repos au moins 15h mais cela n’est pas systématique, cela dépend aussi de ma vie de famille.

Cela représente environ 3-4 séances dans chaque discipline.

Chaque hiver j’essaie également de faire un stage notamment avec mon coach et à l’approche de mes rendez-vous de faire au moins 2/3 semaines avec beaucoup de volume.

Crossgend : Pas trop difficile de concilier vie professionnelle au sein de l'institution, familiale et sportive ?

Florian : Si là est le réel challenge entre ma femme infirmière aux urgences, ma fille de 2 ans et mes astreintes au boulot… C’est un réel casse tête au quotidien, mais quand la motivation est là, on trouve toujours des possibilités… la preuve en est !

Crossgend : Un de tes meilleurs souvenirs en compétition ?

Florian : Mon meilleur souvenir est pour l’instant l’IRONMAN du PAYS de GALLES , où je jouais ma qualification pour les championnats du monde IRONMAN à HAWAI .

Un an de préparation, des heures d’entrainements mais aussi de sacrifices pour soit et surtout pour mes petites femmes, alors que tout se joue sur 1 journée.

Alors quand le plan de course se déroule comme prévu de A à Z et que tu franchis la ligne d’arrivée 17ème/2500 6ème amateur 2ème de ma catégorie 30-34 ans ,avec le meilleur temps vélo amateur , tu savoures ce moment qui restera à jamais gravé dans ma mémoire d’autant plus que ce jour là mon frère était venu m’encourager.

Crossgend : Le triathlon de Kona est-il différent des autres ? Vas-tu t'y préparer différemment ?

Florian : Oui il est différent premièrement, en tant que finale des championnats du monde , il regroupe les meilleurs triathlètes au monde sur la distance IRONMAN.

Puis il est aussi différent par les conditions climatiques, : de la chaleur, de l’humidité et souvent du vent.

Pour la chaleur et le vent, je suis servi à ORANGE l’été. Pour l’humidité on fera avec le jour J. Normalement je devrais arriver sur place 1 semaine avant pour m’acclimater un peu et digérer le décalage horaire.

Crossgend : Un dernier mot pour conclure cette interview ?

Florian : Je tiens particulièrement à remercier en premier lieu mes petites femmes, mes premières fans sans qui tout cela ne serait pas possible aujourd’hui.

Puis mon coach et ami PIERRE GASPARIAU, qui me cravache tous les jours aux entrainements, mais on a rien sans rien.

Et également ma famille, mes amis, qui même s’ils ne comprennent pas toujours ce que je fais, m’encouragent quotidiennement.

Et pour terminer mes nouveaux partenaires, CROSSGEND, ENDURANCE SHOP BAGNOLS SUR CEZE, FOXTROTT DISTRIBUTION, SKY PICTURES, CRYOTHERAPIE VAUCLUSE, qui me soutiennent pour 2020 et notamment pour HAWAI car cela reste un rêve qui représente un gros coup financier.

Alors si vous souhaitez m’aider de n’importe quelle façon, n’hésitez pas à me contacter, car à plusieurs on est toujours plus forts!

Et pour finir, j’aurais une pensée particulière pour mon ami Alain, parti trop tôt, qui un jour m’a dit « tu iras à HAWAI, j’en suis sûr mon pote ». Alors crois moi que le 10 octobre 2020 tu seras avec moi…



Nous espérons que cette interview vous aura permis de (re)découvrir ce sportif.

Retrouvez-le sur sa page Facebook "Florian Maro Triathlète" afin de le soutenir et de suivre son actualité. Vous le retrouverez également sur nos réseaux Facebook et Instagram tout au long de sa préparation.

0 vue